La demande de Vivay Kanum Pursun pour un ordre de la cour, afin de convoquer l’Icac, le Commissaire de police et les protagonistes présumés de l’affaire Stag Party, a été appelée devant la cheffe juge Rehana Mungly-Gulbul ce lundi.

L’Icac, à travers ses hommes de loi, a objecté à la démarche de Vivek Pursun. L’un de ses arguments est que le pandit n’a pas d’intérêt (locus standi) dans cette affaire…

L’affaire sera de nouveau appelée le 9 octobre prochain.

Article précédentMeurtre du couple Sookur: Cedric Beegun, le principal suspect, participe à un exercice de reconstitution des faits
Article suivantUne avocate condamnée pour avoir utilisé la sorcellerie vaudou pour tuer sa cliente et hériter de sa fortune