Il s’agit là de la conclusion principale du tribunal, rendue publique hier.

Dans son arrêt, le juge Jin-Hyun Paik, de Corée du Sud a expliqué que la Chambre spéciale est d’avis qu’il n’est pas nécessaire de répondre à la quatrième objection soulevée par les Maldives.

Tout comme la Cour internationale de justice, il reconnait la souveraineté de Maurice sur les Chagos et sur ses eaux territoriales.

Néanmoins, le tribunal n’a pas statué sur la délimitation du plateau continental au-delà de 200 milles marins entre Maurice et les Maldives.

Article précédentTour de Maurice à pied : le coup d’envoi prévu ce samedi au Caudan Waterfront à partir 9 heures
Article suivantLe Bureau du DPP prend à contre-pied le Premier ministre : ‘Enn DPP qui fine succède enn lot et nous trouver ki l’esprit de l’indépendance pé perdurer’ se réjouit Xavier-Luc Duval…