Après le déclenchement de l’article 49.3 par Élisabeth Borne à l’Assemblée Nationale hier, qui permet de faire passer la réforme des retraites sans vote des députés, des milliers de personnes se sont rassemblées place de la Concorde à Paris, et dans d’autres villes de France.
Depuis le milieu de l’après-midi, des manifestants étaient rassemblés à l’appel du syndicat Solidaires sur la place de la Concorde, en bas des Champs-Élysées et près des Invalides. Ils ont été rejoints peu après 16h30 par des manifestants massés près de l’Assemblée nationale et par un cortège de plus de 1 600 jeunes partis de la place de la Sorbonne, aux cris de « Emmanuel Macron, président des patrons, on vient te chercher chez toi » et « À bas le 49.3 ».
Des représentants de plusieurs organisations de jeunesse, syndicats étudiants (Alternative), et organisations politiques (Jeunes insoumis, Jeunes écologistes, NPA Jeunes), à l’initiative de cette manifestation, étaient présents. Ils ont été rejoints par des syndicats et travailleurs : cheminots, raffineurs notamment.

Article précédentAppel de la United Muslims of Mauritius et Care Together au Premier ministre pour la mise sur pied d’un centre intensif de traitement de prevention et de réhabilitation pour combattre le fléau de la drogue: « Zordi ena Franklin, mafia pou reste ena, le mal ca ! », lance Wazir Khodabux
Article suivantÉlection générale : C’est le Parti travailliste qui tiendra la barre si une alliance se dessine à l’horizon, affirme Paul Berenger