L’ancien ministre de l’Éducation, actuellement président de la Global Rainbow Foundation, réagi à l’annonce du Premier ministre sur la gratuité du préscolaire à partir de la rentrée 2024.

Armoogum Parsooramen salue cette décision. Toutefois, il affirme que cette mesure n’est pas suffisante. Il affirme qu’il y a un gros problème d’accessibilité, de coût et des chances égales.

Armoogum Parsooramen insiste aussi qu’il ne faut pas oublier les enfants en situation de handicap dans le domaine de l’éducation.

Article précédentVeille de fortes pluies émise : Pluies et foudre à partir de ce soir
Article suivantSauvetage spectaculaire d’un chauffeur pris dans les courants déchaînés d’une rivière