Depuis le 14 janvier dernier, Jean Hubert Célérine, alias Franklin, se retrouve au centre de l’actualité. Pour cause, il s’est défendu et affirme ne pas être un trafiquant de drogue suite à la circulation d’un montage vidéo.

Depuis, cependant d’autres informations, qu’il semble réfuter, circulent dans la presse. En effet, Franklin aurait été condamné à sept ans de prison à la Réunion, en son absence, pour trafic de drogue. Le principal intéressé affirme pour sa part, dans un procès en réclamation à nos confrères de lexpress, qu’il n’a pas été condamné, à sa connaissance, et qu’il ne s’est jamais rendu à la Réunion.

Dans l’émission Tempo la So hier, l’ancien patron du NSS, Dev Jokhoo, a affirmé que la balle est dans le camp des autorités mauriciennes qui doivent faire le nécessaire pour se procurer d’une copie authentifiée du jugement, s’il existe.

Quant l’homme de loi, Me. Neelkanth Dulloo, évoquant le citoyen ‘Franklin’ et ses droits constitutionnels, il parle de commission rogatoire.

Article précédentAide du gouvernement aux compagnies pour la compensation salariale, limitée à RS 500 : « Nous sommes toujours dans l’incertitude et dans le flou, » affirme Amar Deerpalsing
Article suivantRecette : Gato banane