Le 14 janvier dernier trois jeunes âgés notamment de 10,12 et 15 ans ont été arrêtés. Ces derniers sont accusés d’avoir volé la somme de RS 28000 , et plusieurs articles dans un magasin.
Certains adolescents commettent des crimes avant même d’atteindre l’âge de la maturité. Depuis le début de l’année, plusieurs délits jugés graves impliquent des mineurs. Le psychologue Krishna Seebaluck relève qu’il faut analyser les causes derrières ces délits. Il explique comment les enfants peuvent être influencés, que ce soit par leurs proches dans certains cas ou amis.
Pour lui, la société aussi est souvent pointée du doigt, Krishna Seebaluck rappelle qu’il Il y a des centres spécialisés pour les encadrer .

Article précédentTrafic de drogue allégué : ‘pourquoi Franklin vient se défendre alors que Bruneau Laurette ne l’a jamais accusé’, s’interroge Shakeel Mohamed
Article suivantAide du gouvernement aux compagnies pour la compensation salariale, limitée à RS 500 : « Nous sommes toujours dans l’incertitude et dans le flou, » affirme Amar Deerpalsing