Une enquête pour rassemblement illégal a été initiée après qu’un chef inspecteur a porté plainte au poste de police de Triolet concernant la réunion du PTr de vendredi.

Il a indiqué qu’Ashish Woochit, frère du député Ranjiv Woochit et organisateur de l’événement, n’avait pas la permission de tenir ce rassemblement.

Rappelons que l’événement s’est déroulé dans une salle privée à Solitude vendredi. Ashish Woochit avait fait une demande pour avoir la présence de deux officiers de police durant la fonction. Mais il a été informé que sa demande a été rejetée.

Me Neelkanth Dulloo, l’avocat d’Ashish Woochit, parle de harcèlement et d’intimidation pour des raisons politiques. Pour l’avocat, il n’y a aucune raison d’initier une enquête au sujet du rassemblement de vendredi. D’autant que, selon lui, tout s’est déroulé dans le respect des lois.

Contacté, l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, affirme que le rassemblement de vendredi était illégal car le commissaire de police n’a pas été notifié au préalable de sa tenue. Il explique qu’il y a la question de la sécurité des participants. D’où la nécessité d’informer la police. L’inspecteur Coothen souligne que la section (1) de la Public Gathering Act stipule que le commissaire de police doit être notifié de l’organisation de tout rassemblement sept jours avant sa tenue.

 

Article précédentObligation de déclarer sa communauté pour être candidat aux élections générales : l’affaire concernant la plainte constitutionnelle de Rezistans ek Alternativ renvoyée au 6 février
Article suivantÀ Quartier Militaire : la firme Synnove Solar Mauritius Ltd victime de vol… des câbles et fils valant Rs 9 millions emportés