Joanna Bérenger était convoquée au Central CID hier après-midi, suite à la plainte déposée par la présidente de la Hindu House, Luxshmee Ramdhun-Bundhun, le 18 juillet dernier. Cette plainte fait référence à une publication sur la page de la députée mauve, qui aurait, selon elle, utilisé une expression créole inappropriée. Elle a été entendue pendant plus de 3 heures.

Me Kishore Pertab, représentant Joanna Bérenger, affirme que cet interrogatoire était une perte de temps. Il évoque un délit qui existe en Angleterre, celui de « wasting police time ».

Joanna Bérenger abonde dans le même sens. Elle affirme qu’il y a des sujets plus importants à traiter dans le pays, tels que le problème de distribution d’eau.

Article précédentPolitique : ‘Je ne suis pas convaincu qu’une alliance avec le Parti travailliste nous fera remporter les élections’ affirme Nando Bodha
Article suivantStephen Steward Toussaint âgé de 29 ans, habitant Bel-Air tué suite à une dispute : Le suspect allègue qu’il a été sexuellement abusé