L’homme de loi ne s’est pas montré tendre envers Jean-Hubert Celerine, alias Franklin. Ce dernier a tenu à démentir la rumeur qu’il aurait planté de la drogue au domicile de Bruneau Laurette.

Or Shakeel Mohamed insiste qu’à aucun moment ni l’activiste, ni ses hommes de loi et ni la police a insinué que Franklin a planté de la drogue chez l’activiste.

L’avocat s’interroge aussi sur le timing de Franklin. Il se demande pourquoi ce n’est qu’au moment des débats autour de la motion de remise en liberté conditionnelle de l’activiste que Franklin a fait son apparition.

Shakeel Mohamed attire aussi l’attention sur les propos de Franklin sur le‘Protection Money.’

L’homme de loi insiste ainsi sur l’innocence de Bruneau Laurette.

Article précédentSuite au cri du cœur de la mère de Taliana sur TOPFM, hier: l’adolescente est rentrée chez elle dans la soirée
Article suivantPrix des carburants : ‘Les prix vont baisser quelques jours après notre prise de pouvoir’, promet Navin Ramgoolam