Le 17 décembre dernier, le ministre des Services publics, Joe Lesjongard, a annoncé que les Dry SeasonRegulations 2022 stipulent que le gaspillage d’eau est punissable par la loi. Une personne prise en train de gaspiller l’eau sera passible d’une amende de Rs 50 000 et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas les deux ans.

Les grands nettoyages et les arrosages font, entre autres, partie du gaspillage à éviter. Depuis, les opérateurs qui ont des entreprises qui fonctionnent à base d’eau sont en désarroi.

Ce propriétaire d’un Car Wash qui se trouve à Fond du Sac exige des réponses. Il se demande comment doivent faire les personnes qui travaillent uniquement avec l’utilisation d’eau.

Idem pour un gérant d’un autre Car Wash qui se situe à Quatre Bornes.  Comment est-ce qu’il subviendra aux besoins de sa famille, s’interroge-t-il. Il a cessé toute opération depuis l’entrée en vigueur de cette loi, dit-il.

Article précédentAgression à Victoria Urban Terminal:<> dit Evans Chavreemootoo un représentant de la Victoria Station Limited
Article suivantDessalement de l’eau : les avis divergent