Le ministre des Finances répondait aux questions de la presse à l’issue d’une cérémonie de signature d’accord à son bureau cet après-midi.

Interrogé sur le déficit du Price Stabilisation Account, chiffré à Rs 4,5 milliards, Renganaden Padayachy explique que ce fonds se retrouve dans cette situation en raison de plusieurs hausses des prix des carburants qui n’ont pas été transférés aux consommateurs alors que cela aurait dû être le cas.

Article précédentStructure des prix des carburants : « Taxation, c’est pas nou pé prend cash pou met dans nous poche », lance Renganaden Padayachy
Article suivantAnnulation des examens des pompiers pour passer au grade de ‘Station Officer’ : « Nu trouve sa inacceptable et li pas humain ditout », déplore Radhakrishna Sadien