L’ancien Premier ministre ne mâche pas ses mots sur la décision de maintenir les prix de l’essence et du diesel. Pour lui, les prix des carburants auraient dû baisser par 27%.

Le leader du Parti Travailliste affirme ainsi que le gouvernement n’a pas à cœur l’intérêt de la population.

 

Article précédentExtrême pauvreté : L’association Who is Hussain tend la main à une mère et sa fille, toutes deux en situation de handicap, vivant dans une maison en ruine et dépourvue de toilettes et de salle de bains
Article suivantSystème électoral : ‘Pour des élections libres et justes, il faut rendre obligatoire le vote’ ,conseille Rajen Valayden