La Banque de sang doit disposer d’environ 150 pintes quotidiennement. Or, depuis la semaine dernière, il y a une pénurie de sang. La situation est très critique, car il n’y a pas de stock concernant le groupe O positif et A positif, indique Dewanand Hossen.  Le président de la Blood Donors’ Association (BDA) rappelle que lorsqu’on n’a pas de sang, cela cause des retards, voire des annulations de plusieurs interventions chirurgicales. D’ailleurs, explique-t-il, pour faire face à ce problème, depuis peu les centres hospitaliers demandent aux patients qui ont besoin de transfusion de manière urgente de trouver des donneurs pour remplacer le sang qui a été utilisé.

Dewanand Hossen explique le manque de sang récurrent par le fait que les donneurs vieillissent et que la jeune génération n’est pas intéressée à faire don de leur sang.

Article précédentVidéo « diffamatoire » en circulation : Jean-Hubert Celerine, alias Franklin, a porté plainte au CCID
Article suivantComptage des voix : « Si l’exercice est effectué le même jour, il n’est pas nécessaire d’avoir des salles d’ordinateurs, », avise le Dr Navin Ramgoolam