La pilule est dure à avaler depuis vendredi pour les automobilistes.  La décision de la STC de maintenir à Rs 74,10 le litre le prix de l’essence et celui du diesel à Rs 54,55 le litre fait des mécontents. Les auditeurs ont, dimanche au cours de l’émission Cozé Do Mo Pep, critiqué la State Trading Corporation sur les raisons avancées pour maintenir les prix des carburants  aux prix actuels.

Cela après plusieurs actions citoyennes l’année dernière pour réclamer une baisse des prix. Les auditeurs n’ont pas épargné l’organisme pour ses erreurs commises surtout la manière dont l’affaire Betamax a été gérée.

Article précédentA Rodrigues : La motion de blâme contre le Chef commissaire rejetée
Article suivantL’accord collectif du CEB toujours pas renouvelé : « Une assemblée générale est prévue pour décider des actions à suivre, » annonce le syndicaliste Clency Bibi