Chandra Prakashsingh Dip
Chandra Prakashsingh Dip

Le fils du commissaire de police avait, rappelons-le, déposé une requête devant la Cour suprême pour demander l’autorisation de faire appel au Conseil privé. Mais celle-ci avait été rejetée. Il a alors soumis une nouvelle demande pour saisir directement le Conseil privé.

Mais en décembre 2022, Chandra Prakashsing Dip avait vu sa condamnation de 12 mois de prison être commuée en une amende de Rs 100 000 par la Commission de pourvoi en grâce.

Ce lundi, son avocat, Me Gavin Glover, a expliqué en cour suprême qu’étant donné la décision de la commission de pourvoi en grâce, la demande de son client n’avait plus sa raison d’être. De ce fait, son client la retirait.

Article précédentAprès avoir reconnu avoir tué Sanjana Khoodeeram : le policier Kishan Buldy évoque cette fois un cas de suicide
Article suivantVidéo en circulation alléguant qu’il est un trafiquant de drogue : Franklin porte plainte à la police tout en faisant des allégations contre Bruneau Laurette