Dans le sillage de son arrestation, le suspect avait reconnu avoir tué son ex-compagne Sanjana Khodeeram. Le drame s’est déroulé, avait-il déclaré à la police, après une dispute.

Kishan Buldy change donc de version. Il nie l’accusation provisoire de meurtre logée contre lui. Il soutient que Sanjana Khoodeeram se serait immolée par le feu et qu’il aurait tenté de lui venir en aide. C’est là, a-t-il précisé, qu’il s’est brûlé au bras.

Pour rappel, le corps calciné de Sanjana Khoodeeram avait été retrouvé dans une voiture incendiée à St Jullien Village le 19 novembre.

Après son arrestation, le policier de 32 ans, affecté à la Special Supporting Unit, avait avoué avoir poignardé la jeune femme de 26 ans avant d’asperger son corps d’essence.

Il est actuellement détenu à la prison de Beau-Bassin.

Article précédentÀ l’hôpital du Nord: un bébé d’un an dans un état critique après avoir ingurgité une substance nocive
Article suivantEn cour suprême ce lundi : Chandra Prakashsing Dip retire son application pour saisir directement le Privy Council