Dev Sunassy  est revenu, vendredi, en conférence de presse sur la récente rencontre que le LPM a eu au courant de la semaine écoulée avec le commissaire électoral et ses principaux cadres pour évoquer les propositions de la plateforme de l’opposition extraparlementaire qui visent à améliorer le processus électoral.

Parmi ces propositions figure celle de procéder aux décomptes des voix le jour même des élections. Un processus qui, dit-il, est tout à fait possible si la commission électorale accepte de faire quelques modifications.  Dev Sunassy avance aussi la possibilité de changer les heures d’ouverture et de fermeture des bureaux de vote ou encore de ne pas bouger les bulletins de vote dans les salles de classe pour que les décomptes puissent se tenir sur place.

Dev Sunassy avance que le LPM a aussi soumis comme proposition au commissaire électoral, Irfan Raman, l’idée d’une Electoral Surveillance Opposition Force. Cette dernière, dit-il,  agira comme chien de garde. La plateforme réunira toutes les forces de l’opposition et pense que cette Electoral Surveillance Opposition Force garantira davantage de transparences lors des élections.

Article précédentLe Syndicat des Pêcheurs exprime son inquiétude face aux requins: ”Si ou capave bande ou aquaculture, laisse sa lagon la tranquil, enleve sa pou ki bane predateurs pas vine frekent sa region la ”’ lance JudexRamphul à FrancoisHoo.
Article suivantHenley Passport Index : Maurice à la 34e position