Patrick Assirvaden, président du Parti travailliste, est d’avis que la démarche du Petroleum Pricing Committee en maintenant les prix des carburants à la hausse ne facilite pas la vie des consommateurs.

Pour Patrick Assirvaden, ce n’est que le Central ElectricityBoard (CEB)  et la State Trading Corporation (STC) qui sortent gagnants de cette situation alors que les consommateurs continueront de souffrir de l’impact des prix des carburants.

Le président du Parti travailliste, pointe du doigt la manière dont Rajiv Servansingh, gère la STC et réclame sa démission.

Article précédentEnregistrement des cartes SIM:La date butoir pour l’enregistrement des SIM existants passe du 31 juillet 2023 au 31 décembre 2023
Article suivantChangement climatique : Suttyhudeo Tengur écrit une lettre à Kavy Ramano pour lui demander d’empêcher la déforestation pour éviter des sécheresses aiguës