Depuis le début de l’année, le pays a été quelque peu arrosé. Si les averses ont été à peine bénéfiques pour nos réservoirs, nos nappes phréatiques en ont profité. Ainsi, comme c’est le cas tout au long de l’année, la CWA puise l’eau de ces nappes souterraines pour la redistribuer. Même si pour l’instant c’est le statu quo, Sunil Gopal, chargé de la communication à la CWA, avoue que la CWA espère ardemment l’arrivée des pluies, comme le prévoit la station météo.

Article précédentControverses autour de l’aménagement d’un parc spirituel au jardin botanique de Curepipe : « Nous comptons servir une injonction pour l’arrêt des travaux, » affirme Géraldine Hennequin-Joulia
Article suivantLettre ouverte au président des États-Unis et Premier ministre Britannique concernant les négociations autour de l’Archipel des Chagos : “J’ai reçu un retour de l’ambassade américaine qui compte envoyer la lettre à la Maison Blanche”, se réjouit l’auteur, Ivann Bibi