Une réunion décisive du Petroleum Pricing Committee (PPC) est prévue cette semaine. Cette réunion intervient après que les automobilistes ont subi quatre augmentations des prix des carburants en 2022.

Alors que le prix du pétrole continue de chuter sur le marché mondial, le comité se réunira cette semaine pour décider d’une éventuelle hausse ou baisse des prix de l’essence et du diesel à Maurice.

L’éducateur, Nishal Joyram qui avait entamé une grève de la faim le 15 novembre dernier pour réclamer la baisse des prix des carburants et qui a dû mettre fin à son action après 22 jours de grève après que son état de santé s’est détérioré, estime que le Petroleum Pricing Committee avait la possibilité de se rencontrer mensuellement et de prendre la décision de baisser le prix des carburants de 10% à quatre reprises, soit de septembre à décembre 2022 afin de refléter la baisse sur le marché mondial qui est plus de 40%, dit-il.

Article précédentSur les propos du PPS Francisco François : « Kan nou trouve certains dérapaz nou besoin réagir », affirme le chef commissaire adjoint Franceau Grandcourt
Article suivantInde : 2e sirop contre la toux indien interdit par l’OMS