Parmi, les dirigeants de la plateforme ont proposé la mise sur pied d’une Electoral Surveillance Opposition Force. C’est à dire, un regroupement de tous les partis de l’Opposition qui sera présent pour assurer le bon déroulement des élections.

José Moirt explique qu’ils ont aussi fait une demande pour que tout le processus qui se déroule à l’intérieur de la Computer room soit fait de façon transparente.

Article précédentAyant reçu quatre contraventions lors d’un contrôle routier : ‘je n’ai jamais refusé de me soumettre à un alcootest, il s’agissait d’un routine check, c’est une machination de quelqu’un proche du pouvoir’, lance Ajay Gunness
Article suivantAssemblée Régionale de Rodrigues : la motion de blâme contre Johnson Roussety débattue aujourd’hui