Selon une entrée faite par un policier lundi soir, Ajay Gunness aurait reçu quatre contraventions coup sur coup. Le leader adjoint du MMM était au volant de sa Mercedes à quelques mètres de sa résidence à Floréal lorsqu’il s’est fait contrôler par des policiers en patrouille.

Selon la police, il a été verbalisé pour conduite en état d’ivresse, refus de se soumettre à un alcotest, refus de soumettre un échantillon de sang et d’urine et refus de suivre les instructions d’un officier de police.

Contacté, Ajay Gunness affirme qu’il n’a jamais refusé de se soumettre à un alcootest. Il affirme qu’il s’agissait que d’un contrôle de routine suite à quoi il a été autorisé de s’en aller. Ajay Gunness avance qu’à sa grande surprise hier matin, il devait apprendre qu’il y a eu une déposition faite à la police affirmant qu’il aurait refusé de se soumettre à un alcootest.

Ajay Gunness est au micro de Stephan Douce.

Article précédentPrésence des requins : pêcheurs et plaisanciers attirent l’attention sur une ferme marine dans le sud
Article suivantPour améliorer le processus électoral : Linion Pep Morisien soumet une série de propositions au commissaire électoral