L’ancien député du PMSD avait écopé de deux amendes totalisant Rs 15 000 et avait vu son permis de conduire être suspendu pour huit mois. C’était après qu’il ait été trouvé coupable, le 27 août 2020, d’entrave à l’enquête policière et refus de soumettre un échantillon de sang ou d’urine à la police.

Thierry Henry avait, rappelons-le, été impliqué dans un accident fatal à Bois-Marchand en avril 2016. L’ancien PPS explique qu’il a fait une demandeà la Commission de pourvoien grâcepour que sa condamnation ne figure pas sur son certificat de moralité.

La requête a été agréée.

Article précédentConséquences des grosses pluies dans le pays : accumulations d’eau dans plusieurs régions de l’Est et du Sud-est
Article suivantPour améliorer le processus électoral : Linion Pep Morisien soumet une série de propositions au commissaire électoral