L’exercice devait débuter la semaine dernière au large de St Brandon où le chalutier est prisonnier des récifs. Toutefois, en raison de la mer houleuse, la Salvage Team est forcée d’attendre.

C’est le 5 décembre dernier que le Yu Feng 67 a fait naufrage. Le navire de pêche avait, à son bord, 70 tonnes de diesel et 208 tonnes de lubrifiant.

Les autorités mauriciennes se veulent rassurantes et maintiennent qu’aucune fuite de carburant n’a été décelée en mer jusqu’ici. Des booms ont été installés tout autour du chalutier en cas d’un éventuel déversement de carburant.

Article précédentSuite à l’affaire Chandra Prakashsing Dip : appel pour que la liste des graciés soit rendue publique
Article suivantÀ Rodrigues : « Nous avons fermé le bureau qu’occupait le PPS Francisco Francois », annonce Johnson Roussety