Le projet de loi qui vise à donner davantage de pouvoirs à la Beach Authority a été voté l’an dernier. Quelques points pratiques devaient être mis en place et c’est chose faite. Très prochainement, les officiers pourront servir des contraventions, a fait ressortir Joenathan Mamode. Cet  Enforcement Officer de la Beach Authority ajoute que les officiers séviront surtout par rapport aux marchands de plages illégaux, à ceux qui allument  du feu sur les plages et ne respectent pas l’environnement.

La Beach Authority gère 132 plages publiques, longues de 48,2 kilomètres et désormais, elle sera responsable de toutes les plages des îles de la République de Maurice.

Article précédentGrâce présidentielle : ‘y-a-t-il des citoyens privilégiés dans notre pays’, avance Ivor Tan Yan alors que Samad Goolamaully parle de politique de bas-étage
Article suivantRéunion du Petroleum Pricing Committee cette semaine : « Nous nous attendons à une baisse des prix des produits pétroliers… », avise Bhim Sunnassee