La décision de la commission de pourvoi en grâce d’accorder la grâce présidentielle à Chandra Prakashsing Dip, le fils du commissaire de police, a été commentée par les auditeurs. Si beaucoup se sont interrogés sur le fonctionnement de cette commission par contre d’autres disent ne pas comprendre comment le nom de Chandra Prakashsing Dip s’est retrouvé sur cette liste de personnes à être graciée.

C’état hier lors de l’émission dominicale Cozé Do Mo Pep.

Article précédentMétéo : de la pluie d’une intensité modérée attendue en ce début de semaine
Article suivantAfin d’assurer la sécurité des pêcheurs : « Il est nécessaire d’avoir des ambulances en mer », soutient Tony Apollon