L’avocat a tenu ces propos à sa sortie du tribunal ce lundi. Il a déclaré que nombre de personnes ont été offensées par les propos de Bruneau Laurette. Il a ajouté que cela ne constitue pas une raison pour « piéger » un innocent.

Me Shakeel Mohamed a conformé que le 9 décembre dernier, son client avait donné son consentement pour que la police examine ses appareils électroniques. Il dit ne comprendre pourquoi l’enquête n’a toujours pas été complétée.

Pour Shakeel Mohamed, il est clair que l’arrestation de Bruneau Laurette relève d’un complot.

Article précédentAdmission en grade 7 : Joie et excitation animaient élèves et parents au collège James Burty David
Article suivantHOROSCOPE: Daily Predictions 10 January 2023