Mauritius Telecom

Encore une onde de choc au Telecom Tower. Depuis le début de la semaine, des messages de dénonciations circulent visant l’actingChief Human Ressource Officer. Il remplace, pour rappel, NirmalaRamjhuria. Celle-ci a été suspendue de ses fonctions après le départ de Sherry Singh.

Selon les dénonciateurs, le principal concerné a activement participé à la campagne électorale du Parti travailliste en 2019. Désormais, selon les dénonciations, il s’en prendrait aux employés qui n’ont pas la même couleur politique que lui.

Par ailleurs, il est aussi accusé d’avoir favorisé le recrutement de sa fille comme stagiaire à Mauritius Telecom. Il lui est aussi reproché d’avoir fait transférer un employé en situation de handicap afin qu’une de ses protégées puisse être nommée secrétaire personnelle.

Selon les dénonciations toujours, Mauritius Telecom aurait fait une perte de Rs 100 millions à cause de cette même personne.

Nous apprenons qu’une plainte sera bientôt consignée à l’ICAC.

 

Article précédentTourisme : Maurice figure sur la liste des destinations préférées des Britanniques
Article suivantMétéo : Temps pluvieux en perspective ce vendredi et durant le week-end