Les officiers du département des bois-et-forêts du ministère de l’Agro-industrie ont encore frappé hier après-midi.

Ils ont intercepté sept individus, dont un mineur. Ils avaient, en leur possession, une quantité de bois de santal ainsi que des outils.

Rappelons que le bois de santal a été décrété espèce protégée à Maurice. Toutefois, il a une forte valeur commerciale sur le marché mondial.

Article précédentEn cour de Moka ce mardi : L’accusation provisoire de possession de drogue synthétique rayée contre Ryan Laurette  
Article suivantAsiaMe Assessment 2021