L’homme de loi de l’activiste dit détenir des informations quant à la pureté de la drogue retrouvée chez Bruneau Laurette le 4 novembre dernier. Ce qui fait que la vraie valeur de cette drogue ne peut être Rs 220 millions mais il devrait être bien moins.

Toutefois, en cour hier, la poursuite représentée par Me. Roshan Varma Santokhee a objecté à ce que cette information soit révélée.

Shakeel Mohamed parle ainsi d’une tentative de ne pas laisser la défense avoir accès à la vérité.

À noter par ailleurs que Bruneau Laurette a donné la permission que son téléphone portable ainsi que son laptop soit examiné. Un exercice qui se tiendra aujourd’hui.

Par ailleurs, le surintendant Rajaram a confirmé en cour que toutes les images des caméras CCTV et Safe City ont été sécurisées.

 

Article précédentJournée internationale : « Le combat contre la corruption semble être une lutte sans fin», affirme Rajen Bablee, de Transparency Mauritius
Article suivantAmendement à l’Education Regulations : « le ministère doit valoriser ses ressources humaines » exhorte Munsoo Kurrimbocus