CGS Barracuda
CGS Barracuda

Depuis quelques jours déjà, le navire FV donne du fil à retordre aux autorités mauriciennes. D’abord, ce bateau de pêche, qui ne battait pas le pavillon d’un État a été interpellé par la National Coast Guard. Alors le navire a hissé le drapeau mauricien,mais il était enregistré au Taiwan. Après enquête, il s’est avéré que le FV avait obtenu un certificat d’autorisation de port daté du 05 octobre de l’île Maurice.

Puis, le 19 novembre ce même navire a une fois de plus attiré l’attention des autorités maritimes. Il a reçu l’ordre de se rendre à Port Louis sous escorte du CGS Barracuda. Mais, il a refusé de se conformer aux instructions, en dépit des avertissements.

Alors, le CGS Barracuda a tiré 66 cartouches et le FV a modifié sa trajectoire vers Port-Louis où la police a pris le relais.

 

Article précédentCoupe du monde 2022 : l’Espagne écrase le Costa Rica, la Belgique bat difficilement le Canada
Article suivantLiaison maritime . : Certains produits commencent à manquer à Rodrigues, Johnson Roussety tire la sonnette d’alarme