Le fait de disposer de réserves importantes et de les investir, il faut s’attendre à des ”chocs” a soutenu le ministre des Finances. Nous n’avons pas encore réellement perdu la Banque, soutient-il, car elle ne désinvestit pas.

La Banque de Maurice a certains problèmes, mais, selon Renganaden Padayachy, elle a suffisamment de ressources pour les surmonter.

Le ministre était présent à une cérémonie tenue par la firme Juris consult aux Andrea Lodges à St Aubin hier.

Article précédentPour l’année 2023 : ‘‘Un PIB de Rs 550 milliards ainsi qu’une croissance de plus de 7% sont attendus, dit Renganaden Padayachy
Article suivant10e jour de grève de la faim de Nishal Joyram pour dénoncer les prix exorbitants des carburants : « toujours aucune réponse de la part du ministre du Commerce, vraiment déplorable ! », regrette Ivor Tan Yan