Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19 en Chine mais également affectés par la perspective d’un plafonnement du prix du pétrole russe jugé timoré.

Le prix du baril de Brent   de la mer du Nord pour livraison en janvier a abandonné 3,33%, pour clôturer à 85,41 dollars.

Quant au baril de WTI ou Texas Light Sweet  américain, également pour livraison en janvier, il a lui lâché 3,59%, à 77,94 dollars.

Article précédentLes grands titres de Top FM de ce jeudi 24 novembre 2022
Article suivantCoupe du monde 2022 : l’Espagne écrase le Costa Rica, la Belgique bat difficilement le Canada