Le président du Parti travailliste n’est pas allé de main morte contre certaines institutions du pays. C’était, mercredi, dans le Hardtalk. Il désigne Pravind Jugnauth comme étant le principal responsable du mauvais fonctionnement de nos institutions ainsi de la détérioration de la qualité de vie des Mauriciens prenant l’exemple du prix des carburants.

Article précédentIncendie à Mare Chicose : « Difé la li lor surface, mais li aussi mars enbas…Parfois li paret ki difé la in teigne, mais selman li encore enbas », explique le Chief Fire Officer Ashok Kehlary
Article suivantPolitique :” Il faut apporter une transition dans la façon de gouverner et d’élire les députés ” propose Kugan Parapen