L’homme de loi dit se baser sur les récentes arrestations de Bruneau Laurette et celle du fils de l’activiste. Pour Sanjeev Teeluckdharry le droit à la liberté de l’individu est bafoué à Maurice. Il estime que l’arrestation d’un citoyen doit se baser sur des doutes raisonnables et non fabriqués.

La police pour l’homme de loi ne peut seule endosser toutes les critiques, le gouvernement, pour Sanjeev Teeluckdharry n’est pas exempté de tout reproche.

Écoutez ses propos. C’était, hier, dans le Zoom Extra dont thème était la liberté, la liberté d’expression, le droit à la propriété: Nos droits, garantis par la constitution, sont-ils respectés ?

Article précédentGrève de la faim : ‘p fane ene rumeur ki Sanjeev Teeluckdharry ek Nishal Joyram ti p consome chocolat Mars’, c’est totalement faux, fustige Jayen Chellum
Article suivantGrève de la faim de Nishal Joyram pour dénoncer les prix élevés du carburant : « une marche pacifique prévue à 14 heures samedi prochain dans la capitale » indique Jayen Chellum