L’enregistrement des descendants de Chagossiens pour l’obtention de la citoyenneté britannique débute ce mercredi. Une inscription qui va durer cinq ans. Olivier Bancoult invite toutes les personnes concernées à venir s’inscrire.

 

Toutefois, il tient à préciser que cette inscription ne signifie pas d’obtenir le passeport britannique. Il y a d’abord les procédures pour l’obtention de la citoyenneté britannique, explique-t-il, et si ensuite tous les critères sont satisfaits, les chagossiens pourront entamer des procédures pour obtenir le passeport britannique.

 

Une démarche qui semble légitime parmi tant d’autres injustices, ajoute le leader du Chagos Refugees Group, Olivier Bancoult.

Article précédentExplosion de violences à Mayotte: les dix jours où l’île s’est embrasée
Article suivantCompensation salariale: “Plusieurs mesures doivent être mises en place pour que le montant ne soit pas conséquent, » indique le syndicaliste Radhakrishna Sadien.