Coupe du monde 2022 : les Bleus réussissent leur entrée face à l’Australie
Coupe du monde 2022 : les Bleus réussissent leur entrée face à l’Australie

Menés par les Australiens dès la 9e minute, les champions du monde en titre ont inversé la vapeur pour finalement s’imposer 4-1 avec un doublé de Olivier Giroud, auteur de ses 50e et 51e buts en Bleu, mardi 22 novembre au Qatar.

  • Sans Benzema, Pogba et Kanté mais avec Mbappé, Griezmann, Giroud, Dembélé et Lloris, l’équipe de France a débuté sa Coupe du monde au Qatar par un succès 4-1 face à l’Australie, mardi 22 novembre au stade Al-Janoub de Al-Wakrah.
  • Cueillis à froid sur un but de Goodwin (9e minute), les tenants du titre ont égalisé par Rabiot (27e), passeur décisif pour Giroud sur le but du 2-1 (32e). Au retour des vestiaires, Mbappé (68e) a signé le but du 3-1, avant que Giroud n’égale le record de Henry (51 réalisations) à la 71e.
  • Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure, sans doute sérieuse, de Lucas Hernandez. Prochain rendez-vous pour les hommes de Deschamps, le Danemark, samedi 26 novembre à 17h heure française. Les Danois ont débuté par un 0-0 face à la Tunisie.

Mexique-Pologne : score nul et vierge au terme d’un match marqué par l’échec de Lewandowski sur penalty

Globalement dominés par les Mexicains, les Polonais ont eu l’opportunité de l’emporter sur penalty, mais Robert Lewandowski a buté sur Guillermo Ochoa. Les deux outsiders du groupe C sont deuxièmes ex-aequo, derrière le surprenant leader saoudien.

Après la défaite surprise de l’Argentine contre l’Arabie Saoudite (1-2), le Mexique et la Pologne se sont neutralisés (0-0), mardi soir, à Doha, dans un match intense, mais avec beaucoup de fautes et d’approximations techniques.

Les Mexicains ont dominé la rencontre et se sont procuré le plus d’occasions, mettant le gardien polonais Wojciech Szczesny à contribution, mais ont manqué de précisions dans les derniers gestes. Ils ont tenté énormément de centres, sans trouver la faille (6 centres réussis sur 33 tentés). Les Polonais ont quant à eux eu du mal à progresser dans le camp mexicain, à cause d’une ligne défensive aztèque hargneuse. Lewandowski a manqué de soutien en attaque.

C’est finalement la Pologne qui a eu la meilleure occasion, sur un penalty provoqué et tiré par Robert Lewandowski, mais arrêté par Guillermo Ochoa. « Lewy » n’a donc toujours pas trouvé la faille en quatre rencontres de Coupe du monde.

Article précédentVidéo accablante en circulation montrant la perquisition chez Wayne Attock : ‘‘Li pas bon acoz zot bann foss travay kizot ine fer mo bann zenfan bizin paye le pot cassé,’’ déplore son épouse Capricia 
Article suivantGrève de la faim : ‘p fane ene rumeur ki Sanjeev Teeluckdharry ek Nishal Joyram ti p consome chocolat Mars’, c’est totalement faux, fustige Jayen Chellum