Le président de la centrale syndicale Congress of Independent Trade Unions (Citu), a affirmé pour sa part qu’avant d’avancer une somme pour la compensation salariale 2023, il faut prendre en considération plusieurs points. D’abord, il est nécessaire d’avoir un contrôle strict des prix et s’assurer que les subsides gouvernementaux bénéficient à la population. Radhakrishna Sadien ajoute que les compagnies faisant de gros profits doivent contribuer davantage dans le développement du pays. Par ailleurs, il demande la baisse du prix de l’essence, pour soulager la population. Avec toutes ces mesures, la compensation salariale pourrait ne pas être trop conséquente.

Article précédentDébut d’enregistrement pour les descendants de chagossiens pour l’obtention de la citoyenneté britannique : ‘‘Une démarche légitime parmi tant d’autres injustices,’’ pour Olivier Bancoult 
Article suivantMein Mütter und Väter Mag nicht Mein Persönliches Mädchen. {Wie mache ich|Wie geht es dir|Wie kann ich|Wie kann ich|die besten Möglichkeiten finden, dies zu beheben?