Le dénommé Mercure qui répond d’une charge provisoire de « cruelty to animals » a comparu devant le tribunal de Bambous le mardi 15 novembre.  La police ayant objecté à sa remise en liberté sous caution, l’agresseur a été reconduit en cellule policière.

Il sera de nouveau présenté devant la justice ce mardi 22 novembre.

Rappelons que le samedi 12 novembre à Bambous, le propriétaire d’un parc pour animaux aurait pendu une chienne qui était pleine, après l’avoir sauvagement battue.  Il reprochait à l’animal de s’être attaqué à des poules et des lapins.

Le suspect a été arrêté le lundi 14 novembre après que des militants des droits des animaux, qui l’accusent de cruauté envers les animaux, ont porté plainte contre lui au poste de police de Bambous.

Article précédentPas de séance parlementaire pour la 4e fois depuis sa rentrée : ‘‘Cela va à l’encontre de la démocratie parlementaire,’’ déplore Arvin Boolell
Article suivant7e jour la grève de la faim de Nishal Joyram hier : « le fait qui aussi fret pe baisser, nous kapav facilement tombe autour de Rs 20 moins lors l’essence » indique Jayen Chellum