Nirmala Devi Khoodeeram nous explique que sa fille était une femme battue et elle en était témoin. Malgré le fait qu’elle avait demandé à sa fille de quitter Kishan Buldy, ce dernier continuait à venir chez eux ivre et torturait Sanjana Khoodeeram.

Nirmala Devi Khoodeeram nous confie aussi que la victime souffrait énormément de l’attitude de son époux.

La victime qui travaillait comme infirmière dans un Ashram à Belle Mare laisse derrière elle deux enfants de 2 ans et demi et 6 ans.

Article précédentRodrigues :Une cargaison de bois de santal saisie
Article suivantAllégation de mauvaise gestion au collège Mauritius : UPSEE lance un ultimatum à la PSEA et annonce une grève à la rentrée si aucune décision n’est prise