Âgé de 36 ans, Gérard Ludovic Samynaden est un homme qui croquait la vie à pleines dents. Très actif, il était un adepte des balades à vélo et des excursions dans la nature. Cet employé de la Mauritius Meat Authority projetait de construire une nouvelle maison pour sa petite famille. Mais la vie de l’habitant de Roche Boisa basculé du jour au lendemain. Comme beaucoup trop d’autres usagers de la route.

Le 11 octobre dernier, vers 17h30, Gérard Ludovic Samynaden revenait de chez un ami lorsqu’il s’est faitrenverser par un véhicule à Sainte Croix. Il était sur un passage piéton. La voitureest sortie de nulle part et n’apas ralenti à hauteur du passage piéton. Selon des témoins, il a été projeté sur le pare-brise du véhicule. Il a défiguré. Un malheur ne venant jamais seul, à l’hôpital, les médecins lui ont dit qu’il avait la colonne vertébrale fracturée.

Un mois plus tard, ce père de famille arrive tout juste à se redresser.
Vivre, dit-il, est devenu un enfer. Depuis l’accident, il est cloué au lit. Son épouse ne peut plus sortircar il dépend d’elle.

Ce qui inquiète le plus Gérard Ludovic Samynaden, c’est l’avenir de ses enfants, âgés de 3 et 4 ans. Il avait beaucoup de projets. Mais il pense aujourd’hui qu’il ne pourrales réaliser.

Les médecins lui ont indiqué qu’une intervention chirurgicale était toujours possible mais qu’elle est très risquée. Cependant, cet habitant de Roche-Bois est prêt à tout pour reprendre sa vie et ses rêves, tombés à l’eau en une fraction de seconde.

Dans le cadre de cette Journée mondiale en souvenir des victimes de la route,Gérard Ludovic Samynaden demande aux automobilisteset aux usagers de la route en général de respecter la loi ainsi que la vie.

Article précédentAdultcamlover Review Is Adultcamlover Secure Or A Scam?
Article suivantCoupe du monde : Le Qatar a interdit l’alcool aux abords des stades