Demain,  dimanche, une rencontre est prévue avec quelques syndicalistes et politiciens pour  exprimer leur désaccord sur la façon dont le pays est géré., indique le gréviste. Il    entame aujourd’hui son 5e jour de grève de la faim.

Le gréviste demande à tous les automobilistes d’allumer leurs feux de route, à partir de  lundi prochain lorsqu’ils prennent le volant.

Un signal aux autorités, qui vise à démontrer que le peuple juge inacceptable, les prix exorbitants des carburants, selon Nishal Joyram.

L’opération doit être menée durant la journée, peu importe où les automobilistes se déplacent à travers l’île, propose-t-il.

 

Article précédentCampagne Sanzman Kumans Par Nou MEM : « Les anciens partis ont tout le temps utilisé les citoyens alors que nous mettons l’humain en avant, » déclare Patrick Belcourt.
Article suivantViolence domestique : Un colloque se tiendra les 25,28 et 29 novembre