La police est toujours à la recherche d’Abhijit Patidar. L’homme a affirmé avoir tué Shilpa Mishra, 21 ans, une résidente d’une région où habitent des riches de Jabalpur, dans la station balnéaire de Mekhla, en lui tranchant la gorge. Dans une vidéo, on voit l’accusé soulever le drap couvrant le visage de la femme à la gorge tranchée et lui dire de ne pas le trahir, a déclaré un responsable cité par l’agence de presse PTI.
Dans la vidéo qu’il a publiée, l’homme a avoué le crime horrible et s’est plaint de l’infidélité de la femme. L’accusé utilisait le compte de réseau social de la défunte et avait initialement publié une vidéo de lui avouant l’horrible meurtre, mais l’a supprimée. Il a de nouveau mis en ligne une nouvelle vidéo, avouant le meurtre brutal de son partenaire.
La femme a été retrouvée morte dans la chambre n° 5 de la station balnéaire de Mekhla.
Après que la police a scanné les images de vidéosurveillance du complexe, dans le cadre de leur enquête détaillée, il a été révélé qu’Abhijit Patidar s’était enregistré dans le complexe le 6 novembre et que la femme avait quitté les lieux dans la soirée. Le duo est de nouveau venu à la station dès le lendemain à 15h30. La direction de l’hôtel a forcé la porte à l’aide de passe-partout et a trouvé le corps de la femme.
Partageant les détails du meurtre, le surintendant supplémentaire de la police Shivesh Baghel a déclaré : « La femme, dont le corps a été retrouvé à la station balnéaire de Mekhla, a été identifiée comme étant Shilpa.
La surintendante spéciale de la police, Priyanka Shukla, a déclaré à India Today : “La gorge et le poignet de la femme avaient des marques de coupure et deux lames se trouvaient devant son corps. Nous avons également récupéré deux bouteilles d’alcool et quelques autres choses dans la pièce. La femme a présenté sa fausse carte d’identité au complexe et son nom a été mentionné comme étant Rakhi Mishra.”
Il est également apparu que l’homme avait trompé plusieurs commerçants et de nombreuses poursuites ont été engagées contre lui pour fraude. Il a également pris Rs 8 lakh à un commerçant, puis a disparu dans les airs. Une équipe de police s’est déployée pour l’appréhender.

Article précédentAu 5e jour de sa grève de la faim : La Parliamentary Democracy Foundation accorde son soutien à Nishal Joyram 
Article suivantRéunion de concertation en vue des municipales : “La démocratie dans bane la ville ine fini, bane les maires ine vine bane poupette,” déclare Rajesh Bhagwan