Le leader de « En Avant Moris »,  a tout récemment lancé une campagne pour faire entendre la voix des Mauriciens. Selon son dirigeant, Patrick Belcourt, le peuple a compris que le changement commence par lui.  Ainsi, nous avons mis en place une plateforme pour leur donner l’occasion d’exprimer leurs attentes, leurs aspirations et leurs rêves. C’est une manière,  affirme-t-il, de revaloriser nos concitoyens et cela irrite les vieux  partis qui tout le temps ont utilisé le peuple.

Article précédentÀ St Pierre hier : Navin Ramgoolam donne la réplique à Pravind Jugnauth sur le décès Rajeshwar Indur et sur le trafic de drogue
Article suivantNishal Joyram prévoit d’autres actions afin que les Mauriciens puissent afficher leur désaccord contre les prix élevés des carburants