Bruneau Laurette
Bruneau Laurette

L’inspecteur Rajaram le supervising officer dans cette affaire a été le premier à déposé. Me Shakeel Mohammed l’a questionné sur les vidéos qui ont été filmées lors de la perquisition chez Bruneau Laurette. Il a affirmé que ces vidéos existent et que Brunette Laurette y sera confrontée lors de son interrogatoire.

Il y a eu aussi un moment “d’étonnement” au tribunal. L’inspecteur Ramjeetun était “introuvable” au moment où il était censé témoigner. L’audience a été arrêté pour le chercher. Ce dernier était de retour au bout de 20 minutes.

Shakeel Mohammed a déclaré au tribunal qu’il avait clairement demandé à l’inspecteur d’attendre en cour et qu’il n’était pas autorisé à partir. L’avocat a déclaré que c’était une “act of contempt”. De son côté, l’inspecteur Ramjeetun a souligné qu’il attendait à l’extérieur du tribunal.

Article précédentÉlections municipales : ‘Dans le passé eski ou ine déjà trouve enn Premier ministre vine donne ou date élection ?’ demande Pravind Jugnauth
Article suivantCirculation d’une hit list et plainte de journalistes à la police : ‘Pé faire cinéma, kietersa ? zotpé envi faire enn rôle ?,zot pé envi faire acting ?’s’insurge Pravind Jugnauth