C’est la somme qui figure dans une correspondance officielle que l’organisme a envoyée au ministre des Finances et celui du Travail. Pour soutenir leur demande d’une compensation de Rs 1 318, Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, respectivement président et secrétaire générale, rappellent que la CTSP effectue une étude trimestrielle sur les prix depuis 2006.

Ils soulignent que la dernière a été complétée le 15 novembre dernier. Elle montre que le coût du panier de la ménagère a drastiquement augmenté. L’augmentation est de Rs 2 517 entre 2021 et le 15 novembre 2022.

D’où la décision de la CTSP de revoir sa proposition concernant la compensation salariale. Elle réclame donc un montant de Rs 1 318. La compensation salariale est payable à partir de janvier 2023.

Article précédentComparution de Bruneau Laurette en cour de Moka ce matin : Me Shakeel Mohamed demande à auditionner un officier du FSL pour confirmer si le produit saisi est de la drogue synthétique ou des graines de chia
Article suivantTrouvé coupable de complot en cour intermédiaire : la demande de Chandra Prakash singh Dip de contester sa condamnation devant le Privy Council rejetée