Bruneau Laurette a de nouveau comparu devant le tribunal de Moka ce matin. Deux enquêteurs, impliqués dans l’enquête, ont été interrogés par Me Shakeel Mohamed.

La séance a démarré par l’audition du surintendant Krishna Kumar Rajaram, l’enquêteur principal. Il a été questionné par Me Shakeel Mohamed sur les vidéos de la perquisition.

Le SP Rajaram a déclaré que les vidéos existent bel et bien. Il a ajouté que Brunette Laurette y sera confronté lors de son interrogatoire.

L’inspecteur Ramjeetun a également déposé. Me Shakeel Mohamed lui a posé des questions sur les mandats de perquisition. Il voulait savoir s’il y avait la signature de l’ASP Ashik Jagai dessus et s’ils ont été déposés au tribunal. L’inspecteur a aussi été questionné sur les entrées effectuées dans “l’Occurence Book“. À toutes ces questions, le policier a répondu qu’il devra vérifier.

Shakeel Mohamed a ensuite demandé à l’inspecteur si les policiers qui ont effectué la perquisition ont dit qu’il y avait de la drogue au domicile de Bruneau Laurette.

L’inspecteur Ramjeetun a répliqué qu’il y avait des soupçons et aucune confirmation. Shakeel Mohamed a alors déclaré que, selon le Forensic Science Laboratory, il s’agissait de graines de chia et non de drogue. Il a alors demandé qu’un officier du FSL soit appelé à témoigner afin de confirmer si les substances trouvées chez l’activiste sont bel et bien de la drogue.

L’affaire se poursuivra lundi.

Article précédentUne femme a accouché dans son bus à Port-Louis : « Premier fois mone viv enn zafer coumsa », raconte Imrit Ismet, conducteur de la compagnie UBS
Article suivantCompensation salariale : La CTSP réclame un montant de Rs 1 318