Vers 9h30 ce matin, les officiers du ‘Forestry Service’, basés à la Northern Division, ont effectué une descente à Cap Malheureux. Ils ont trouvé et saisi des arbres, de la famille du bois de santal, qui avaient été coupés illégalement.

L’identité des auteurs du délit n’est pas encore connue pour l’heure. Mais une enquête est en cours.

À noter que le bois de santal a été déclaré espèce protégée à Maurice en août 2021. Mais il est très prisé sur le marché mondial.

Article précédentIl est au 4e jour de sa grève de la faim : Nishal Joyram demande aux Mauriciens de soutenir cette cause car la classe moyenne est grandement affectée par le coût des carburants
Article suivantLetchi : entre Rs 200 et Rs 300 le demi-kilo en ce début de saison