Hier, Bruneau Laurette a été conduit aux Casernes centrales où s’est déroulé son 3e jour d’interrogatoire. À l’issue de l’exercice, son avocat, Me RoubenMooroongapillay, s’est adressé aux journalistes.

Il a déclaré que l’interrogatoire est toujours à un stade préliminaire. Il a ajouté que les avocats de l’activiste n’ont toujours pas reçu la vidéo de la perquisition du 4 novembre à son domicile. Une opération qui aurait été filmée, selon la police.

Me RoubenMooroongapillay a précisé que Bruneau Laurette a demandé à visionner cette vidéo avant de commencer à donner sa déclaration. L’avocat a souligné que son client maintient qu’il a été piégé.

Rappelons que ce vendredi, Bruneau Laurette doit comparaître devant le tribunal de Moka. Il répond de plusieurs accusations provisoires, dont trafic de drogue et possession d’armes. Cela, après une perquisition effectuée par la SpecialStriking Team à son domicile.

Article précédentCirculation d’une hit list et plainte de journalistes à la police : ‘Pé faire cinéma, kietersa ? zotpé envi faire enn rôle ?,zot pé envi faire acting ?’s’insurge Pravind Jugnauth
Article suivantDoublé pour Ananda Devi qui remporte les deux prix du Roman Métis