Une taxe additionnelle de Rs 2 avait été ajoutée à la structure du prix des carburants pour, selon le gouvernement, financer l’achat des vaccins contre la Covid-19. EshanJuman, député du Parti travailliste, dans une question au Parlement, avait réclamé des explications sur ce que rapportaient ces contributions des consommateurs dans les caisses du gouvernement.

Une question qui date de mars 2022 et la réponse écrite est finalement tombée. Il ressort que de juillet 2021 à mars 2022, un total de Rs 759 millions est entré dans les caisses du gouvernement pour financer l’achat des vaccins. La somme déboursée à cet effet ; Rs 373 millions, soit moins de la moitié de ce qui a été recueilli !

Pourtant, la taxe sur les vaccins n’a pas été enlevée, mais a été transférée aux autres subsides. À titre d’exemple de juillet 2021 à mars 2022, les consommateurs ont contribué plus de Rs 1,5 milliard pour les subsides sur le gaz ménager, la farine et le riz.

‘P pran kass avek dimun, p renflouer la caisse STC’, martèle l’auteur de la question au Parlement, Eshan Juman.

 

Eshan Juman s’exprimait hier alors que les députés du Parti travailliste  témoignaient leur soutien à Nishal Joyram, un enseignant qui a entamé une grève de la faim hier à proximité de la Cathédrale St-Louis, pour justement dénoncer les prix abusifs des carburants.

 

Article précédentManque de médicaments: « L’entraide entre les pharmaciens de l’océan Indien pourrait être une solution, » déclare Ashvin Dookun, président de l’Association des pharmaciens de Maurice
Article suivantUn bébé éléphant interrompt un journaliste en plein direct : la vidéo est hilarante